LE COMITÉ DE PILOTAGE

LE COMITÉ EST COMPOSÉ DE REPRÉSENTANTS DES GRANDS OPÉRATEURS DE LA RECHERCHE ET DE L’INNOVATION SOCIALE SUR LE VIEILLISSEMENT COGNITIF.

Afin d’alimenter sa réflexion pour la préparation de ces Assises, la Fondation Médéric Alzheimer a souhaité s’entourer d’un comité de pilotage composé de représentants des grands opérateurs de la recherche et de l’innovation sociale sur le vieillissement cognitif :

LA CNSA

La Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) est un établissement public créé en 2005. La CNSA est à la fois une « caisse » chargée de répartir des moyens financiers et une « agence » d’appui technique. Elle gère un budget de plus de 23 milliards d’euros annuel et a pour mission de :

  • Participer au financement de l’aide à l’autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées : contribution au financement de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) et de la prestation de compensation du handicap (PCH), concours au financement des maisons départementales des personnes handicapées, des conférences des financeurs, des résidences‑autonomie, affectation des crédits aux Agences Régionales de Santé pour le financement des établissements et services médico‑sociaux, soutien à la modernisation et à la professionnalisation des services d’aide à domicile.
  • Garantir l’égalité de traitement sur tout le territoire quels que soient l’âge et le type de handicap, en veillant à une répartition équitable des ressources et en apportant un appui technique aux acteurs locaux pour favoriser l’harmonisation des pratiques.
  • Assurer une mission d’animation de réseau, d’appui et d’harmonisation des pratiques.
  • Assurer une mission d’information des personnes âgées (site internet : http://www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr), des personnes handicapées et de leurs familles.
  • Faciliter l’accès aux actions de prévention et aux aides techniques
  • Assurer un rôle d’expertise et de recherche sur toutes les questions liées à l’accès à l’autonomie, quels que soient l’âge et l’origine du handicap.

La CnAV

L’Assurance retraite est constituée d’une caisse nationale (Cnav) et d’un réseau d’organismes (Carsat, CGSS, CSS). Elle gère la retraite du régime général de la Sécurité sociale : la retraite de base des salariés de l’industrie, du commerce et des services.

Avec 17,5 millions de cotisants, l’Assurance retraite verse une retraite personnelle ou de réversion à plus de 13,7 millions de retraités.

L’Assurance retraite développe également une politique d’action sociale tournée vers la prévention et l’accompagnement.
A ce titre, elle propose notamment :

  • des ateliers de prévention sur de nombreuses thématiques : sommeil, nutrition, etc. ;
  • des services pour vous aider à continuer à vivre chez vous dans les meilleures conditions.

Par ses travaux de statistiques, prospective et recherches, la Cnav apporte les éclairages nécessaires sur l’évolution du régime général et l’impact social et financier des réformes des retraites. Elle contribue à la connaissance scientifique des aspects sociaux du vieillissement à travers :

  • les enquêtes et publications de son unité de recherche sur le vieillissement,
  • l'édition de deux revues scientifiques pluridisciplinaires : Gérontologie et société et Retraite et société,
  • les activités d’animation et de coordination de la recherche conduits notamment dans le cadre du Groupement de Recherche « Longévité et vieillissements ».

Plus d’informations :
https://www.lassuranceretraite.fr/
http://www.pourbienvieillir.fr
http://www.statistiques-recherches.cnav.fr/

France Alzheimer

Créée en 1985, à l’initiative de familles et de professionnels du secteur médico‑social, France Alzheimer et maladies apparentées a pour objectif d’améliorer la prise en soin des personnes malades et des familles. Dans près de 100 départements, elle propose un dispositif complet d’actions pour les personnes malades, pour leurs proches aidants et pour le binôme aidants‑aidés grâce à l’engagement de ses 2200 bénévoles. Elle est aujourd’hui en France la seule association nationale de familles reconnue d’utilité publique dans le domaine de la maladie d’Alzheimer et des maladies apparentées et compte plus de 150 000 adhérents, donateurs et entreprises solidaires.
L’Association soutient également la recherche sur la maladie d’Alzheimer et les maladies apparentées et participe activement à la formation des aidants, des professionnels de santé et des bénévoles. Elle mène une action reconnue de plaidoyer à destination des pouvoirs publics avec pour objectif d’optimiser les conditions d’accompagnement et de prise en soin des familles.

France Alzheimer et maladies apparentées s’est fixée quatre missions principales :

  • Soutenir les personnes malades et leurs familles
  • Informer / sensibiliser l’opinion publique et les pouvoirs publics
  • Faire progresser la recherche en sciences médicales et en sciences humaines et sociales
  • Participer à la formation des professionnels, des bénévoles et des aidants familiaux.

Face à l’isolement dont peut souffrir l’aidant familial et aux attentes qui sont les siennes, les associations France Alzheimer constituent de véritables lieux d’information, d’orientation, ainsi que des espaces d’écoute et de soutien permettant le partage d’expérience.
Bénévoles et professionnels (notamment psychologues) proposent de nombreux dispositifs aux différentes étapes de la maladie : des formations des aidants et des groupes de parole pour les aidants familiaux, des ateliers de mobilisation cognitive et des ateliers à médiation artistique pour les personnes malades, des Cafés mémoire France Alzheimer®, des Haltes Relais® et des Séjours Vacances‑Répit Alzheimer® pour accueillir la personne malade et l’aidant dans des lieux ressources.

La Fondation Plan Alzheimer

La Fondation Plan Alzheimer est une fondation de coopération scientifique à but non lucratif reconnue d’utilité publique, créée le 27 juin 2008 par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche dans le cadre de la mise en œuvre du volet Recherche du 3e Plan national Alzheimer 2008–2012. Par une politique partenariale et de levée de fonds auprès des particuliers et des industriels, la Fondation Plan Alzheimer a pu constituer un fonds de dotation pérenne qui lui permet de poursuivre sa mission principale, assurer la coordination, la structuration et l’animation de la recherche sur la maladie d’Alzheimer et les maladies apparentées en France.

La Fondation Plan Alzheimer a pour objectifs de :

  • Créer une dynamique nationale et internationale de recherches collaboratives, portant sur des questions de recherche fondamentale et clinique et sur des thématiques relevant des sciences humaines et sociales
  • Densifier le réseau des chercheurs par une politique attractive
  • Favoriser les interactions avec les industries de la santé

La fondation est présidée par une personnalité de renom du monde économique et associatif, Monsieur Philippe Lagayette, et dirigée par le Professeur Philippe Amouyel, spécialiste de la maladie d’Alzheimer. Elle est hébergée par l’Inserm, membre fondateur, et est rattachée à l’Institut Thématique Multi‑Organisme (ITMO) Neurosciences, Sciences cognitives, Neurologie, Psychiatrie de l’Alliance des Sciences de la Vie et de la Santé (AVIESAN).
Dans le cadre de son projet stratégique 2015–2020 la fondation a retenu trois orientations majeures : le financement de projets de recherche, le développement des actions de collaborations internationales et la communication et la diffusion de l’information scientifique. La fondation au travers de son site web (www. fondation‑alzheimer. org) et d’Alzheimer Infos, une application gratuite pour smartphone, informe régulièrement le public, les patients et leur famille, les médecins et les chercheurs sur la maladie d’Alzheimer et les avancées de la recherche scientifique.

  • Visitez notre site web www. fondation‑alzheimer. org
  • Téléchargez notre application smartphone Alzheimer‑Infos sur App Store et Google play
  • Suivez‑nous sur Twitter @StopALZ
  • Contactez‑nous à contact@alzheimer‑fondation. org

FONDATION DE FRANCE

Depuis 1969, avec les 800 fonds et fondations qu’elle abrite, la Fondation de France a soutenu près de 150 000 projets d’intérêt général qui répondent à quatre grands enjeux : l’aide aux personnes vulnérables, le développement de la connaissance (recherche, culture, éducation, formation), l’environnement et le développement de la philanthropie. Indépendante et privée, la Fondation de France ne reçoit aucune subvention et ne peut agir que grâce à la générosité des donateurs.

Dans le cadre de son programme Personnes âgées, elle soutient des actions innovantes répondant à deux objectifs : permettre aux personnes âgées d’être reconnues comme citoyens à part entière et les impliquer dans la vie de leur quartier ou village ; favoriser le respect de leur libre‑arbitre, de leurs droits et libertés, quel que soit leur état de santé, en établissement comme à domicile. La Fondation de France privilégie les actions concernant les personnes âgées les plus fragilisées par le grand âge, la précarité socio-économique, l’isolement ou les conséquences de maladies telle la maladie d’Alzheimer et les maladies apparentées. Elle s’engage dans la lutte contre les représentations négatives encore largement attachées à l’âge et aux troubles cognitifs qui lui sont liés afin que les personnes atteintes ne se voient pas réduites au statut de malade et que nos cités soient plus accueillantes et inclusives pour les malades. Il s’agit de ne plus confisquer leur parole, de préserver leur participation aux décisions qui les concernent, de prévenir la surmédicalisation et l’enfermement dans les lieux de soin, de préserver le plus longtemps possible leurs relations amicales et familiales et d’adapter les infrastructures et services de la cité pour les rendre accessibles aux personnes malades.

A côté de ses programmes tournés vers les personnes vulnérables, la Fondation de France consacre également depuis sa création, une part importante des moyens qui lui sont confiés au soutien à la recherche médicale. Elle finance ainsi chaque année une centaine de projets de recherche de haut de niveau ainsi que la formation de jeunes chercheurs dans les domaines du cancer, des maladies cardiovasculaires, de la maladie de Parkinson, des maladies de l’œil, de la recherche sur l’autisme ou de la recherche en santé environnementale.
C’est pour répondre à la volonté précise de testateurs et de donateurs sur la maladie d’Alzheimer et dans la continuité de ses axes de soutien que la Fondation de France a initié une collaboration avec des acteurs œuvrant dans le champ de recherche de la maladie d’Alzheimer.

FONDATION DE L’AVENIR

La Fondation de l’Avenir pour la recherche médicale appliquée a été créée en 1987 par la Mutualité Française.
Reconnue d’utilité publique depuis 1988, elle a pour vocation de soutenir et de promouvoir la recherche et l’innovation en santé.
La Fondation, par un effet de levier, permet aux chercheurs de faire avancer leurs projets pour trouver une application concrète du soin, au bénéfice du patient. Elle soutient également les démarches novatrices dans l’accompagnement et le soin du patient.
La Fondation de l’Avenir peut compter sur plus de 64 000 donateurs et 50 partenaires de l’économie sociale, dont 9 fondations abritées.
La Fondation de l’Avenir a contribué à des découvertes majeures à retombées internationales, telles la stimulation cérébrale profonde pour le traitement des symptômes de la maladie de Parkinson, la destruction des calculs rénaux par ultrason ou la greffe de cellules cardiaques dérivées de cellules souches embryonnaires humaines.
Elle accompagne, chaque année, plus de 100 équipes de médecins et paramédicaux, dans de nombreux domaines :
Chirurgie • Cardiovasculaire • Greffe • Handicap • Cancérologie • Psychiatrie • Thérapie cellulaire • Imagerie médicale • Innovation en traumato‑dépendance • Innovation des pratiques de soins et d’accompagnement.